Articles avec le tag ‘maladies rares’

Anévrysme de l’aorte abdominale.

anévrysmeUn anévrysme est défini comme une dilatation d’au moins 1,5 fois le diamètre du vaisseau par rapport au diamètre le plus proche considéré comme normal. Les anévrysmes de l’aorte abdominale (AAA) sont les plus fréquents de tous les anévrysmes artériels. On parle d’AAA au delà de 35 mm de diamètre de l’aorte abdominale chez l’homme, et de 30 mm chez la femme.

L’histoire naturelle des AAA comporte deux points essentiels: l’augmentation de diamètre progressive et la rupture. La progression de taille d’un AAA est en moyenne de 3 à 5 mm par an à partir d’un diamètre de 40 mm. Mais elle peut être très variable d’un patient à l’autre. La vitesse de progression est exponentielle et d’autant plus importante que le diamètre est grand. La rupture d’un AAA est un évènement dramatique, avec une mortalité immédiate et opératoire élevées. Le risque de rupture à 2 ans est inférieur à 2% pour les anévrysmes de moins de 40 mm, et de l’ordre de 20% pour les AAA supérieurs à 60 mm de diamètre. Cette cassure dans le risque de rupture explique pourquoi le seuil de 50 mm est retenu par la plupart des équipes comme une indication de traitement, en l’absence de contre-indication. On doit aussi tenir compte de la vitesse de progression de l’anévrysme ; si elle est rapide l’intervention sera proposée plus tôt.

Lire la suite de cette entrée »

La presse en parle
La presse en parle
Archives