Articles avec le tag ‘Carence en fer’

Péricardites aiguës : symptômes, éléments diagnostiques et causes

Human Heart Le terme péricardite désigne l’inflammation des feuillets du péricarde, membrane qui entoure le cœur. Ces feuillets péricardiques sont le siège de remaniements inflammatoires avec afflux de globules blancs (polynucléaires neutrophiles, lymphocytes), associés à un dépôt de fibrine et une sécrétion liquidienne par la membrane. Les péricardites aiguës représentent une pathologie fréquente et habituellement bénigne, la prévalence est estimée jusqu’à 5% des patients hospitalisés pour une douleur thoracique.

Le diagnostic est aisément porté sur l’évaluation clinique, l’électrocardiogramme, l’échocardiographie, la radiographie pulmonaire et le dosage de marqueurs biologiques sanguins de l’inflammation (C-réactive protéine) et/ou d’atteinte myocardique (troponine).

Nous vous invitions à lire la Tribune du professeur Patrice Cacoub Ici

L’hepcidine et les nouveaux acteurs du métabolisme du fer

medecinL’hepcidine et les nouveaux acteurs du métabolisme du fer

Depuis une dizaine d’années, les connaissances sur le transport, le stockage et l’équilibre du fer ont évolué de façon spectaculaire. L’hepcidine, peptide hormonal synthétisé par les cellules hépatiques, se fixe à la ferroportine et bloque ainsi l’exportation du fer des cellules intestinales ou des macrophages vers la circulation sanguine. La carence martiale s’accompagne de taux bas d’hepcidine tandis que la surcharge en fer s’accompagne de taux élevés. Dans une situation d’inflammation, la synthèse de l’hepcidine est fortement induite par des stimuli inflammatoires. L’hepcidine a ainsi un rôle central dans la carence martiale fréquemment associée aux syndromes inflammatoires, aux infections et aux cancers.

Nous vous invitons à lire l’Etude du Pr. Patrice Cacoub

La presse en parle
La presse en parle
Archives