L’hepcidine et les nouveaux acteurs du métabolisme du fer

medecinL’hepcidine et les nouveaux acteurs du métabolisme du fer

Depuis une dizaine d’années, les connaissances sur le transport, le stockage et l’équilibre du fer ont évolué de façon spectaculaire. L’hepcidine, peptide hormonal synthétisé par les cellules hépatiques, se fixe à la ferroportine et bloque ainsi l’exportation du fer des cellules intestinales ou des macrophages vers la circulation sanguine. La carence martiale s’accompagne de taux bas d’hepcidine tandis que la surcharge en fer s’accompagne de taux élevés. Dans une situation d’inflammation, la synthèse de l’hepcidine est fortement induite par des stimuli inflammatoires. L’hepcidine a ainsi un rôle central dans la carence martiale fréquemment associée aux syndromes inflammatoires, aux infections et aux cancers.

Nous vous invitons à lire l’Etude du Pr. Patrice Cacoub